Immersion "Mambignienne"

Publié le par Estelle

Sur la route menant à Mambigné...
Sur la route menant à Mambigné...Sur la route menant à Mambigné...
Sur la route menant à Mambigné...

Sur la route menant à Mambigné...

Nous quittons les diolas Kassa pour les diolas Fogny de la moyenne Casamance, ceux qui sont plus mandingues que diolas ; mais mieux vaut ne pas leur dire ! Nous quittons les "Bassène" pour les "Sané"...

 

Immersion "Mambignienne"

Ejaameen lañao : La chèvre est sacrée

Proverbe Diola

Accueil en fanfare par les petites biquettes ; Les filles ont totalement craqué ! 

La chèvre possède un caractère sacré malgré son aspect cocasse. Tous les grands rites Diolas débutent avec par le sacrifice d'une chèvre. D'ailleurs, un de ces surnoms le souligne : Jifiicen bakin "celle qui asperge les autels". Par son intermédiaire, on obtient des "grâces" parce que animal du sacrifice. Ne touchons donc pas à la chèvre, d'ailleurs un autre proverbe dit : 

L'étranger ne détache pas la chèvre !

Comme toujours ici, l'accueil y fût chaleureux, une vraie famille de coeur ! Plus encore, cette fois-ci, parce que j'amenais dans mes valises deux toubabs venues découvrir ce petit village : MAMBIGNE... enfin je devrais plutôt parler d'un quartier de 6-7 cases. 

Nous avons fait le bonheur des petites poupées du village et le nôtre par la même occasion.

Moussa accompagné de gauche à droite : Moskoy, Toulay, Mariama, Binta et Mama Diallo.

Moussa accompagné de gauche à droite : Moskoy, Toulay, Mariama, Binta et Mama Diallo.

Un proverbe dit : "la case d'un ami n'est jamais loin". Et bien oui, Limame nous a reçu dans sa nouvelle case, commençée en début d'année ; En quelque sorte, nous inaugurons les lieux.  

Aussi, il nous montre sa dernière acquisition, son jakarta, il faut comprendre moto-taxi, et avec, nous partons faire un tour en ville, cheveux au vent et surtout saluer la grande soeur de Limame, la belle Foulimata. 

La case d'un ami n'est jamais loin !La case d'un ami n'est jamais loin !

La case d'un ami n'est jamais loin !

Dans cette région, il n'est pas rare de croiser des jeunes filles ou femmes vendant des bouteilles de lait caillé. Ici, l'élevage est très pratiqué, et les produits laitiers restent très prisés. On l'appelle "sow" ; il est notamment utilisé dans les recettes sucrées telles que la semoule de mil (lakh sankhal) ou le célèbre thiakri. Le Lakh est une bouillie de mil froide, souvent servie lors des baptêmes, fêtes de Korité. Le thiakri est un dessert consommé dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest.

Vente de lait caillé

Vente de lait caillé

Nous prenons le temps de partager, de discuter, de découvrir, de s'enrichir... Le tout accompagné par le célèbre ataya : la cérémonie des trois thés... et pas seulement un (clin d'oeil pour les filles) ! Les filles font la connaissance de personnalités toutes aussi attachantes les unes que les autres : Moussa, le type Européen (quand vas-tu enlever ce maquillage !), Doudou, notre expert linguistique, Idi, notre rêveur Italien... Et toutes ces femmes qui font la beauté du village, les vieilles mamans que j'aime tant, Aminta, Musso, Wonto, Fanta et la douce Khaldi...et toutes les autres.

Immersion "Mambignienne"Immersion "Mambignienne"Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"Immersion "Mambignienne"Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"Immersion "Mambignienne"Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"Immersion "Mambignienne"

Soleil couchant, tout le quartier se prépare pour la petite fête en l'honneur des toubabs. Les femmes, comme les enfants se parent de leurs plus beaux pagnes pour nous montrer ce que signifie DANSER ! Nous aussi, nous revêtons des tenues traditionnelles et nous écoutons les chants diolas des femmes et participons à notre manière aux danses. Nous mêlons les hommes parce qu'il faut bien avouer qu'ils se montrent très timides et ce sont les femmes qui dirigent la fête ; elles improvisent les instruments, un bidon, un couvercle font l'affaire ! Inépuisables, elles dansent, dansent jusqu'au bout de la nuit...

Nous ne serons trop les remercier, et une pensée particulière pour Khaldi, qui nous a bien aidé pour tout.

Immersion "Mambignienne"

Quand toute sa nourriture est rentrée, alors le Diola se montre insouciant !

Proverbe Diola

Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"
Immersion "Mambignienne"

Commenter cet article