Symphonie d'odeurs et de couleurs

Publié le par Estelle

Au marché, à Ziguinchor
Au marché, à ZiguinchorAu marché, à Ziguinchor
Au marché, à ZiguinchorAu marché, à Ziguinchor
Au marché, à ZiguinchorAu marché, à Ziguinchor

Au marché, à Ziguinchor

La "toubabesque" aventure continue, escale cette fois-ci, ou plutôt retour à la capitale de la Casamance, la dénommée "Zig" avec un petit tour au marché. J'avais besoin de noix de cola pour le village prochain.

C'est donc une symphonie d'odeurs et de couleurs que nous sommes allées voir... pour les couleurs, pas de soucis mais pour les odeurs, ce fût une autre affaire...en passant notamment, devant les étals de poissons séchés. Ca donnait pas franchement envie, et pourtant les Sénégalais en rafollent,  il est bien vrai que ça donne un petit goût au plat absolument délicieux.

Plusieurs poissons sont fortement appréciés, le kétiakh, un poisson braisé, ou encore le tambadiang, lui séché, et surtout le guedj, salé, séché et fermenté. Il est utilisé comme condiment, il peut s'agir de toutes sortes de poisson de grande taille comme les silures, les capitaines ou maquereaux. Il est utilisé pour cuisiner un soupou kandja ou encore le fameux thieboudienne !

Publié dans Casamance, cuisine, Marché, poisson

Commenter cet article