Au cœur de la savane sénégalaise...

Publié le par Estelle

Entrée du Parc du Niokolo Koba
Entrée du Parc du Niokolo KobaEntrée du Parc du Niokolo Koba

Entrée du Parc du Niokolo Koba

Le plus grand parc du Sénégal, le parc national du Niokolo Koba s'étend sur environ 913 000 ha. Son classement au Patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO en 1981 permit des financements pour la conservation de la faune et de la flore.

Ne vous imaginez pas faire un safari comme au Kenya ou en Namibie et d'y voir de grands troupeaux d'éléphants ou de félins ! Le parc reste un espace au relief contrasté avec la savane, des mares, des forêts sèches, des collines arrosées par des grands cours d'eaux tel que le fleuve Gambie. Cette diversité entraine une flore importante plus de 1000 espèces. 

Cela dit, le ballet des animaux suit toujours le même rythme : avec la saison sèche, des troupeaux se forment autour des points où les animaux peuvent s'abreuver notamment à la mare de Simenti. Puis, l'hivernage reprend ses droits, un tapis de verdure apparait et les points d'eaux se remplissent. Alors les animaux s'éparpillent ; plus besoin de chercher de l'eau pour boire. 

Mammifères, amphibiens, reptiles, oiseaux, le règne animal semble tout entier représenté dans le parc, à commencer par Sa majesté le LION, malgré sa crinière fort réduite ! Les éléphants, les guépards ont disparu depuis longtemps...

Alors que reste-t-il à voir !!! Vous verrez à coup sur des singes verts, des babouins, des phacochères, des guib, buffles, des cobes, hippotrague, des patas, chacals, bubales...

Le parc a longtemps été une zone habitée par les populations locales. A la création du parc, tout le monde a été éjecté. Si plus aucun village subsiste, les populations continuent d'y pénétrer pour faire paitre leurs animaux, récolter du miel mais aussi pour chasser !

Depuis 2007, il est inscrit sur la liste du patrimoine en péril. En cause, les braconnages, les feux de brousse, le tarissement des mares.

En conclusion quoi qu'on en dise, ce parc mérite le détour pour se faire une idée de la belle savane africaine. 

Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...
Au cœur de la savane sénégalaise...

Commenter cet article