Luttons contre l'excision !

Publié le par Stelle Djisébénia

Luttons contre l'excision !

La semaine prochaine, chez les Diolas Fogny, un sous-groupe de l'ethnie, j'étais invitée dans le village pour assister aux initiations. Déclinant l'invitation parce que reprise du travail, mais aussi par principe de moralité. Je m'explique, en demandant quelques détails, il me précise que les initiations étaient pour les filles. Grande surprise, premières fois que j'entendais que les Diolas filles rentraient dans le "bois sacré". Et puis, à force de discussions, j'ai compris le déroulement de la fête. Les jeunes filles finissent leur initiation en rentrant dans le bois sacré, elles y apprennent enseignement donné par les vieilles pour devenir une femme au sein de leur société, bonne à marier. Mais ce qui m'intriguait, c'était de savoir si les hommes que j'avaient en face de moi, allaient me parler de la pratique qui se fait en amont de tout çà.  

Et oui, ce qu'il faut comprendre, c'est que dans cette partie du Sénégal, dans la haute et moyenne Casamance, les Diolas ont été influencés par leurs voisins mandingues et ont adopté leur religion : l'islam et quelques unes de leur pratique, notamment l'excision. Ce n'était pas dans leurs traditions au départ. Mais, aujourd'hui, il est très difficile dans ces villages de stopper la pratique. La loi sénégalaise l'interdit mais ils passent au-dessus. Des Ong travaillent pour sensibiliser les femmes, certains villages décident d'arrêter mais il faut la volonté de tous : le chef du village en premier, l'imam, les directeurs d'écoles, les femmes. Parce que contrairement à ce qu'on pourrait penser, parfois ce sont les femmes qui refusent d'arrêter par peur de ne plus être considérée dans la société, ou par peur de pas trouver un mari. 

Quand j'ai demandé à mon assemblée d'hommes : "pourquoi pratiquez-vous l'excision?". la première réponse est souvent : "nous on sait pas, c'est l'histoire des femmes !". Après quelques échanges, ils répondent : 

* c'est la tradition.

* c'est recommander par le coran.

* c'est pour que la femme soit fidèle.

* c'est pour garantir la virginité de la femme jusqu'au mariage.

* C'est pour être propre.

* c'est pour habituer la fille au mal pour qu'elle soit forte. 

Ils en font une pratique islamique, aussi, c'est un "contrôle sexuel" en diminuant le désir de la femme et prétexte pour garder les filles vierges jusqu'au mariage. Mais, le plus important c'est que la jeune fille peut devenir femme et obtenir un statut social. Ils vont préférer prendre une femme excisée en mariage.

J'ai eu beau leur dire que ca ne pouvait en aucun cas être une pratique islamique puisque nombreux pays musulmans ne l'adoptait pas. De plus, est ce que tous ces principes mériatient autant de souffrances!!! Une fille ne peut-elle pas accéder au rang de femme, en apprennant tout ce qu'elle doit savoir, sans pour autant subir ces mutilations qui pourront lui laisser des séquelles physiques comme morales. La discussion s'est arrêtée ici... je ne sais pas vraiment si dans le village, la pratique est toujours d'actualité. Je l'espère vraiment pour toutes les petites princesses !

Luttons contre l'excision !

Commenter cet article