La région de Saint-Louis

Publié le par Stelle Djisébénia

Pont Faidherbe

Pont Faidherbe

La région longe la Mauritanie jusqu'à l'embouchure du fleuve Sénégal.

Saint-Louis, Ndar en wolof, est une ville importante du Sénégal, classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2000. La ville de Saint-Louis est une création européenne, construite ex-nihilo, organisée à l'origine à partir d'un navire ancré au large de la côte. En 1633, la Compagnie du Cap-Vert établit un premier comptoir pour la traite des esclaves sur une île à l'embouchure du fleuve. Dix ans plus tard, le comptoir est transféré par Louis Caullier dans une zone moins inondable, l'île de Ndar, qui prend alors le nom de Saint-Louis en l'hommage au roi de France.

L'âge d'or de la ville s'étend durant le dernier quart du XIXe siècle. A partir de 1879, elle est le siège du Conseil général de la colonie dont on achève le bâtiment en 1888. En 1895, Saint-Louis devient la capitale de l'Afrique Occidentale Française (A.O.F.) regroupant le Sénégal, le Soudan, la Guinée et la Côte d'Ivoire. Le chemin de fer reliant Dakar à Saint-Louis arrive à Sor en 1885 (la gare actuelle ne datant que de 1908) et le pont Faidherbe à charpente métallique remplace le pont de bâteaux en 1897.

Non loin de Saint-Louis, le parc national du Djoudj, classé depuis 81, au patrimoine mondial de l'Unesco, est une cuvette ; une des rares contrées vertes du Sahel. 

Commenter cet article