Récolte du riz à Eloubalir

Publié le par Estelle

Merci à Clara pour sa gerbe de riz de son champ !
Merci à Clara pour sa gerbe de riz de son champ !

Merci à Clara pour sa gerbe de riz de son champ !

De retour sur l'île d'Eloubalir, j'ai la chance d'assister à la récolte du riz. Et cette année, les villageois sont contents, la récolte est abondante avec une excellente saison des pluies et surtout avec les pluies tardives.

Cette corvée revient principalement aux femmes. Sur l'île, elles s'organisent en équipes et récoltent les champs de leurs familles à tour de rôle, par souci d'équité. Si l'homme n'est pas marié, alors il doit s'adresser aux femmes qui lui donneront une date et ce dernier doit s'acquitter de poisson (pour nourrir les femmes), mais surtout de vin de palme dont elles raffolent. C'est la monnaie d'échange !

Certains jours, les enfants de retour sur l'île durant les vacances scolaires, prennent le chemin des champs et c'est en chantant que toute la journée ils coupent le riz et le rassemblent en gerbes. Les gerbes sont transportées dans de grands paniers par les hommes qui les ramènent à la case afin de faire sécher le riz et de le stocker dans les greniers. 

Durant la semaine passée, les femmes n'ont pas été au champ tous les jours, fêtes de Noël oblige, et des décès dans les villages environnants. En effet, un décès dans un village proche, les habitants solidarisent pendant une journée pour marquer le deuil. A la fin de mes vacances, j'apprenais le décès d'un vieux du village, alors pour les funérailles, pas d'activité pendant 3 jours. Ainsi, les récoltes ont pris du retard et les femmes prévoyaient la fin début février en précisant que tout dépendait des décès à venir...

Récolte du riz à Eloubalir
Récolte du riz à Eloubalir
Récolte du riz à Eloubalir
Récolte du riz à Eloubalir
Récolte du riz à Eloubalir
Récolte du riz à Eloubalir
Récolte du riz à Eloubalir

Publié dans Casamance, Diolas, femme, Flore, Nature, plante

Commenter cet article