Le Karité, l'arbre aux 1000 vertus

Publié le par Estelle

Noix de karité

Noix de karité

Vitellaria paradoxa (arbre à beurre), arbre à karité de la famille des Sapotaceae.

L’arbre pousse dans les savanes arborées. Les fruits de cet arbre servent à la fabrication du beurre de karité. La qualité d’un beurre dépend du terroir de provenance de la noix de karité, de la qualité des amandes et du mode de production du beurre (traditionnel, mécanisé, industriel).

L’espèce reste menacée en raison des feux de brousse que font les hommes.

Etymologie : Le nom « karité » signifie « arbre à beurre » en wolof. On l’appelle « si yiri » en Bambara. 

L'arbre de karité

L'arbre de karité

Le karité, de taille moyenne, peut atteindre une quinzaine de mètres de haut et de diamètre de plus d’un mètre. Il peut vivre deux à trois siècles.

Il faut attendre 15 ans pour qu’un arbre donne ses premiers fruits. Le karité n’atteint l’âge adulte que vers 30 ans où il pourra produire 20 kg de fruits, soit 5 kg d’amandes sèches pour obtenir moins d’un kilo de beurre de karité. L’arbre donne son maximum entre 50 et 100 ans, ce qui en fait un obstacle à sa culture. 

Fruit : le karité

Fruit : le karité

Le fruit, appelé aussi karité, se présente sous la forme de grappes de  fruits ovoïdes de couleur verte. C’est une baie charnue renfermant une voire deux amandes dures, d’une teinte blanche entourée(s) d’une coque mince et de pulpe sucrée. Chaque amande recèle une matière grasse pour environ la moitié de son poids. Les fruits sont ramassés entre mi-juin et mi-septembre pour fabriquer le beurre de karité.

Le bois de karité est utilisé pour la confection de divers objets dont le fameux bol des Dogons, le bandiagara. 

Le beurre de Karité

Le beurre de Karité

Utilisation alimentaire :

L’amande sert de graisse pour la cuisine.

L’écorce est un colorant rougeâtre qui empêche l’igname cuit de noircir.

Le fruit se consomme (il aurait un gout d’avocat sucré !)

Les feuilles sont données au bétail

Les fleurs sont utilisées pour l’apiculture.

Utilisation médicinale :

La noix de karité, donne le beurre qui est un émollient et un cicatrisant.

Les racines traitent les problèmes gastriques.

Les feuilles sont utilisées pour traiter les maux d’estomac, la diarrhée, la fièvre, la conjonctivite.

Les graines sont un anti venimeux.        

Autres utilisations :

Le bois très dur résiste aux termites, on s’en sert pour tailler des mortiers et des pilons, la cendre sert pour le colorant indigo. Le beurre de karité obtenu sert à fabriquer du savon, des bougies, il est couramment utilisé dans les produits cosmétiques (shampoing, crème,…)

Publié dans Flore, Nature, arbre, fruit

Commenter cet article