Le mystère des masques...Le Kankuran et le Fanbundi

Publié le par Estelle

Sur les routes de Casamance, vous pouvez être amené à croiser un masque couvert de fibres oranges tout droit sorti du bois sacré et armé de coupe-coupe dans chaque main. Un instant, on se demande ce qui se passe, mélange de fascination, de rire mais quand même de gravité lorsqu'on observe les réactions de chacun. Je me souviens, nous amenions un homme et son petit garçon au village. Dès qu'il a aperçut le Kankuran, il s'est réfugié dans la voiture, pour lui c'était la peur qui prédominait ! Les masques restent dangereux...

Le mystère des masques...Le Kankuran et le Fanbundi
Le mystère des masques...Le Kankuran et le Fanbundi
Le mystère des masques...Le Kankuran et le Fanbundi

Le Kankuran est un masque qui sort du bois sacré à l'occasion de la circoncisions des enfants mandingues de la Basse Casamance et de la ville de MBour. Entièrement fait d'écorces et de fibres rouges d'un arbre appelé faara, la tête est informe et se termine par des noeuds de paille de même couleur représentant la barbe. Il tient un coupe-coupe dans chaque main.

Quand il sort du village, il est suivi des initiés tenant un bâton. Tout le monde doit courir derrière et se prosterner dès qu'il se retourne. Il frappe très fort ceux qui ne mettent pas front à terre devant lui et ne tolère pas que quiconque porte du rouge comme lui. Il marche sans faire aucun bruit et la trace de ses pas est invisible, car il ne touche pas la terre en marchant. Il fait des acrobaties avec ses coupe-coupe, s'amuse à les lancer derrière lui. Sa danse est peu caractéristique; c'est surtout une course effrénée à travers le village; il court et fait des bonds. Il sort aussi quelquefois pour punir ceux qui ont commis des fautes envers les coutumes ou les règles au moment de la circoncision. Il châtie les sorciers, volant sur leur toit pour les décapiter.

Mais le rituel s'en trouve un peu banalisé, minant l'autorité du Kankuran.

Quand nous sommes retournés au village de Mambigné, en Casamance, les mandingues préparaient les fêtes d'initiation. Dès notre arrivée, nous avons senti une effervescence de tous les villageois... La soirée arrivant, j'ai été invitée à dîner avec les femmes à l'intérieur de la maison, me rendant compte de rien. Mais, j'ai compris plus tard pourquoi toutes ces attentions et pourquoi toute cette excitation...  la rumeur s'était répandue que le Fanbundi allait sortir du bois sacré et çà le jour de notre arrivée ! Mais finalement non, les sages auront préféré faire appel à lui plus tard...

Le mystère des masques...Le Kankuran et le Fanbundi

Le Fanbundi refuse le nom de masque car il est une manifestation mystique venant au secours des vivants menacés. Son apparition fait suite à l'appel des vieillards responsables de la collectivité, accompagnée d'un rituel magique désigné par le terme "charité" Lorsqu'une calamité s'abat sur le village, comme une épidémie, une mauvaise récolte, elle est attribuée à l'activité des sorciers. Le Fanbundi fait alors son apparition pour faire régner le calme et la paix dans le village. Il cherche et doit trouver les sorciers responsables des malheurs de la communauté. S'il en découvre un, il le tuera avec son sabre! Comme son nom l'indique Fanbundi qui signifie (qui sort de lui-même, spontanément en mandingue) est une sorte de Kankuran parfait ! Il apparaît à l'improviste... Selon certains gardiens de la tradition mandingue, le Fanbundi est né suite à la mort de sona Kinty, une femme très puissante qui aurait voulu percer le mystère du kankuran. Et, finalement serait morte tabassée à mort par le kankuran. Le village fut convoqué pour connaitre la présence du responsable de la mort de la femme. Au moment où tout le monde attendait le Kankuran, un tourbillon arriva et le Fanbundi apparût... encore plus dangereux !

Commenter cet article