Les trois tournées de l'hospitalité : l'ataya

Publié le par Estelle

Le premier est amer comme la vie,
Le deuxième est aussi doux que l'amour,
Le troisième est aussi apaisant que la mort

Proverbe Arabe

Terre de la Terenga "hospitalité" sénégalaise, un des maitres mots et une des valeurs fondamentales du pays... Et le cérémonial du thé permet de l'apprécier.

Laisser filer la chaude après midi en regardant les passants, pour retrouver des amis, faire de nouvelles connaissances, pour se raconter des histoires drôles ou des commérages, pour commenter les derniers matchs de football, Prendre le temps de s'asseoir sous l'arbre à palabres pour y passer de longues heures autour d'un verre de thé. Mais, être d'accord pour un ataya, c'est accepter les trois verres !!! Pour saluer celui qui s'occupe du thé, qui excelle dans l'art de faire mousser le breuvage, mieux vaut l'aspirer en faisant du bruit ; c'est signe que vous appréciez !

Les trois tournées de l'hospitalité : l'ataya
Les trois tournées de l'hospitalité : l'ataya
Les trois tournées de l'hospitalité : l'ataya
Les trois tournées de l'hospitalité : l'ataya
Les trois tournées de l'hospitalité : l'ataya

Commenter cet article