Le bout du monde...

Publié le par Estelle

Le bout du monde...Le bout du monde...
Le bout du monde...Le bout du monde...Le bout du monde...

Le bout du monde... Chez Sidi et Amy, à la pointe sud de l'île, une famille décidant de vivre d'amour et d'eau fraiche, selon la philosophie rasta ! Une oeuvre d'art à ciel ouvert au son d'un Natural Mystic de Bob Marley... 

Le bout du monde...Le bout du monde...
Le bout du monde...Le bout du monde...Le bout du monde...
Le bout du monde...Le bout du monde...Le bout du monde...
Le bout du monde...Le bout du monde...

GOREE : "rien de plus accueillant que l'île aux esclaves. Guinguettes, restaurants, parasols, baignades, bougainvilliers orange, balcons verts, vieilles demeures aux murs rouges, si le paradis existe quelque, c'est ici" dixit Catherine Clément dans son livre Afrique esclave.

J'avais vu Gorée, touchée par l'horreur de la traite négrière. Je suis repartie, j'ai digéré le tout et ensuite je suis revenue pour le plaisir désintéressé de prendre la chaloupe, de profiter de l'océan sur les plages peu fréquentées et de retrouver cette atmosphère, ces belles maisons, ces couleurs uniques, rouges passés à la pâtine des âges, jaunes espagnols (ou italiens) à l'écaille fragile. J'ai été chanceuse de voir le flôt de touristes et tous les dakarois venant travailler sur l'île, prendre la dernière navette nous laissant seuls dans les rues...

Gorée mérite le détour, pas forcément pour longtemps, juste suffisamment pour repartir avec des regrets et une envie de récidive !

Le bout du monde...
Le bout du monde...Le bout du monde...Le bout du monde...

On ne voit du blanc sur du blanc, du noir sur du noir. Chacun a besoin de l'autre pour se révéler.

Proverbe africain

Amour en NOIR et BLANC...

Amour en NOIR et BLANC...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article