"Diola -Mania"

Publié le par Estelle

"Diola -Mania""Diola -Mania"
"Diola -Mania""Diola -Mania"

"Diola-Mania" : riz, fétiches et bois sacrés...

Les Diolas, dans toute pensée, importe d'inclure leur rôle de cultivateur, il faut mettre le riz au centre de leur  vie et non pas l'arachide du nord, imposée par Dakar et Saint-louis. La Casamance est singulière, pas de savane aride à perte de vue. Pas de cet étrange désert sahélien, mais des espaces arborés, où le vert domine, verts de riz! Le riz ne se vend jamais. Un diola le prête, il l'offre et parfois, il l'échange mais pas question d'en faire des affaires! Il est sacré. L'impôt avait posé problème quand les colons avaient tenté, je dis bien tenté, de le percevoir en riz. Le diola conserve le riz, il l'enferme dans les greniers, il se dit que certains greniers possèdent des récoltes qui dateraient de plus de cent ans ! On peut évaluer une richesse non par des signes extérieurs, mais par la quantité de récolte qui a pu être amassée ou les boeufs qui ont été sacrifiés lors d'une cérémonie. Le troupeau est, lui aussi, un élément d'importance dans la notion d'assurance-vie; Un diola qui réussit à amasser une certaine richesse va l'investir dans un compte épargne bien particulier : il acquerra un boeuf, qu'il déposera à la banque des Peuls. S'il vient à mourir, le bétail sera cédé à sa descendance, comme d'ailleurs son riz. Le riz et sa récolte sont étroitement liés aux bois sacrés. Car c'est de là, et grâce au roi (autrefois), aux sacrifices et au féticheur, qu'arrive en temps voulu la pluie féconde... Le bois sacré n'est ouvert qu'aux initiés. N'est diola jusqu'au bout que celui qui aura subi l'initiation. Avec grande insistance pour révéler ce qui s'y passe dans ce bois et on vous répondra un leurre. Une des raisons qui rend cette culture diola si fascinante, ce caractère sacré, le secret cultivé...Invisibles, extrêmement puissants, les Boekings (les génies) sont le trait d'union entre Dieu et les hommes. La plupard des événements sont attribués à l'intervention des esprits malveillents comme bienveillants ; c'est pourquoi il ne faut pas négliger si vous voulez les bonnes grâces. Ils sont consultés pour des problèmes personnels (stérélité, santé,...) Lorsqu'une personne enfreint les lois du groupe, sa faute rejaillit sur lui, sa famille et même sur le village tout entier. Alors, mieux vaut s'adresser aux Boekings par l'intermédiaire de féticheurs pour réparer...

Commenter cet article