Du monument de l'Indépendance... O Monument de la renaissance africaine...

Publié le par Estelle

Du monument de l'Indépendance... O Monument de la renaissance africaine...
Du monument de l'Indépendance... O Monument de la renaissance africaine...

"Jeune d'Afrique et de la Diaspora, si un jour tes pas te portent au pied de ce monument, pense à tous ceux qui ont sacrifié leur liberté ou leur vie pour la renaissance de l'Afrique" Abdoulaye Wade.

De l'oeuvre du Président Senghor à celle du président Wade, force est de constater la distance entre 'l'élève" et le "maître"... Une histoire de monuments.

  • Celui de Senghor, inauguré le 4 avril 1963, est le monument de l'indépendance, une "stèle dressée au coeur de la Médina qui s'élève vers le ciel, symbolisant la volonté d'un peuple fier et patient, pacifique et noble, que rien ne saurait briser" Culminant à 52 mètres, le monument de l'indépendance qui au niveau de sa base, porte le lion et le baobab, emblèmes du Sénégal, a décliné sa volonté imposante de servir d'aide mémoire. Il reste le symbole d'un constant appel au devoir national.
  • Cinquante ans après cette indépendance, Wade, l'autre bâtisseur, déroule un aspect de son panafricanisme avec le monument de la renaissance africaine, inauguré le 3 avril 2010. Haute de 52m, un couple et son enfant surgissent d'un volcan pour aller vers la lumière. Les descriptifs ne manquent pas pour qualifier cette statue dédiée au continent, célébrant un nouveau départ après des siècles d'esclavage puis de colonisation. Mais le monument a fait couler beaucoup d'encre. Les quelques millions d'euros destinés à sa création ne passent pas trop... 

O chers bâtisseurs, j'ai envie de connaitre ce qu'en pensera les Sénégalais dans 50 ans, car, après tout, la valeur des monuments se mesure surtout avec le temps...Alors rendez-vous en 2060. Cinquintenairement vôtre !!!

Publié dans Dakar, histoire, Patrimoine

Commenter cet article